La physiothérapie inductive est contre-indiquée chez les patients porteurs d’ostéosynthèses vertébrales (excepté pour des causes traumatiques), ainsi que dans les cas d’hypertension artérielle non stabilisée ou d’affections de la rétine.