En 1992, Christian Callens, Directeur de l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie du Centre Hospitalier Universitaire de Strasbourg, et Michaël Nisand créent à l’Université de Strasbourg le Diplôme d’Université de Reconstruction Posturale.

En 2013, le Conseil National de l’Ordre des Masso-kinésithérapeutes reconnaissait cette pratique comme une « spécificité » en masso-kinésithérapie.
En mars 2016, ce diplôme est renommé. Il devient « Diplôme d’Université de physiothérapie inductive ».
Avec l’évolution des concepts et des techniques, on est passé progressivement, sur près d’un quart de siècle, d’une méthode à un concept. L’appellation « physiothérapie inductive » est plus en adéquation avec ce nouveau paradigme.